Triumph TR250

La plus américaine des Triumph

Développée exclusivement pour le marché américain, la Triumph Tr250 est un dérivé de la Tr5, qui s’est vue privée de rêve américain à cause de son 6 en ligne à injection mécanique jugé trop polluant par les normes antipollution en vigueur en 1967.

Produite à 8480 exemplaires entre juillet 1967 et août 1968, elle se place en remplaçante de la Tr4A et en concurrente aux Austin Healey et autres MGC. Pour ce faire, elle hérite du même 6 cylindres 2,5 litres que la Tr5, à l’exception de son système d’injection mécanique Lucas, remplacé par deux carburateurs Zénith-Stromberg, la rendant moins polluante, mais fatalement moins performante.

Le modèle initialement bien moins rare que la Tr5 produite à moins de 3000 exemplaires, s’avère aujourd’hui très compliqué à trouver. On estime le nombre d’exemplaires restants à environ 600 dans le monde.

La Tr250, tenant son nom de sa cylindrée de 2,5 litres, à l’instar de la Tr5, ressemble comme deux goûtes d’eau à la Tr4A qu’elle remplace.

Hormis la triple bande positionnée à l’avant du capot, élément distinctif de la Tr250, la différence fondamentale s’opère sous le capot, avec l’apparition du 6 cylindres de 2.5 litres venant remplacer le bon vieux 4 cylindres 2.0 litres, lui conférant une souplesse accrue à bas régime et une sonorité autrement plus affirmée.

Le modèle proposé est une Tr250 délivrée dans un blanc « New White » agrémenté d’une triple bande noire surplombant l’avant du capot. Elle dispose également de plaques aux mentions « Tr250 » et « overdrive » témoignant de l’exclusivité du modèle. Ses jantes Fils 60 rayons disponibles en option lui offrent un cachet supplémentaire et viennent sublimer le tout.

L’exemplaire d’origine californienne a été entièrement restauré dans les années 2000 et a parcouru 24000 kilomètres depuis. Elle présente un excellent état mécanique, extérieur et intérieur et dispose d’options telles que la toile Alpaga, le porte bagage ainsi que l’overdrive.

La Tr250 se fait de plus en plus rare et les chances d’en trouver un exemplaire aussi léché, s’amenuisent de jour en jour. Elle allie une configuration unique, à un kilométrage faible et un état irréprochable. Une perle rare.

42 000 € TTC