Porsche 911 Speedster

Le véhicule a été vendu le 07/12/2021

991 Speedster : L'aboutissement de 70 ans de légende

  • Résume historique du modèle

L’histoire du Speedster Posrche (contraction des termes speed et roadster) prend source outre-Atlantique en 1953. Implantée depuis 1950 par le biais d’un importateur américain spécialisé dans les véhicules européens du nom de Maximilian E. Hoffman, Porsche rencontre un véritable succès aux Etats-Unis, au point d’y exporter la moitié de sa production.

La firme de Zuffenhausen écoutait attentivement les propos d’Hoffman, connu pour comprendre et sentir parfaitement l’air du temps et les envies de ses compatriotes. En 1953, ce dernier suggéra à la marque de concevoir un modèle simple dans sa conception, performant et abordable afin de concurrencer les nombreux roadsters d’origine américains de l’époque.

Basée sur la carrosserie de la Porsche 356 America Roadster produite une année auparavant, la 356 Speedster affiche une silhouette biplace légèrement remaniée et un ensemble dépouillé (pare-brise abaissé, vitres latérales en plastique, capote fine, baquets fins, pas de boîte à gant). Un confort rudimentaire permettant au Speedster de s’alléger de nombreux kilos afin d’offrir des performances de premier plan. Son 4 cylindres à plat la propulsera même jusqu’à 200km/h à la fin de sa production, une vitesse impressionnante pour l’époque. Echangée contre 3000 dollars américains de l’époque (30 000 dollars actuels), le roadster rencontrera un grand succès commercial, s’écoulant à plus de 4000 exemplaires.

30 ans plus tard, la 911 type G fait renaître la légende du Speedster. En 1989 et au crépuscule de sa carrière, elle s’offre une version nommée 911 Carrera 3.2 Speedster reprenant les codes de son aïeule : deux places, intérieur dépouillé, et pare-brise baissé. Disponible exclusivement en boîte manuelle, elle fût la première de la lignée à introduire l’emblématique coque à double bosselage chargée de couvrir la capote en toile. Malgré un prix faramineux, le modèle rencontrera un véritable succès, surtout dans sa version Turbo Look dotée d’un kit large.

Le Speedster 964 fut un échec, poussant Porsche à bouder cette tradition jusqu’à la Porsche 997. Produite à 356 exemplaires en hommage au premier modèle du speedster, elle célèbre les 25 ans de la division exclusive de Porsche et s’équipe d’un moteur de 408 chevaux et des voies élargies de la Carrera 4.

  • Singularité de l’exemplaire

Le modèle proposé est une Porsche 991 Speedster. En 2019 alors que sa production touche à sa fin, la Porsche 991 s’offre elle aussi une déclinaison Speedster reprenant de nombreux éléments des châssis des 991 GT3 et Carrera 4 S cabriolet. Ce modèle ultra exclusif compte 1948 exemplaires (environ 40 pour l’hexagone) en hommage à l’année de création de la marque.

Le modèle reprend les préceptes du Speedster de 1988, comptant une suppression des sièges arrière, un abaissement du pare-brise de 50 mm, une réduction de la surface des vitres latérales et en reconduisant le mythique couvre capote à double bosselage. Les Speedster ont toujours été des voitures de « puriste » et cette version 991 a poussé le principe à l’extrême. Elle s’équipe du fabuleux flat-six 4.0 litres atmosphérique de la 991 GT3, légèrement revu pour proposer une puissance de 510 chevaux à 8400 tr/min. le rupteur n’intervient pour sa qu’à 9000 tr/min, conférant à ce régime, un rugissement sans égal.

Elle dispose également de l’excellente boîte mécanique six rapports en H, connue pour apporter un des débattements réduits et des verrouillages fermes sans être excessifs. Elle bénéficie en outre d’une importante cure d’amincissement passant par des ailes avant et un capot en carbone et une ligne d’échappement « sport » allégée de 10 kg.

L’exemplaire est délivré dans un pack « Heritage Design » bénéficiant ainsi d’une sublime peinture bicolore ainsi que de sigles dorés et de numéros personnalisables sur le capot et les portières. L’exemplaire ne compte que 500 kilomètres au compteur et présente un état neuf. Une rareté absolue, une gueule à tomber, une sonorité inimitable, une sensation de « tout à l’arrière » propre aux anciennes 911, la 991 Speedster parvient à combiner toutes ces qualités sans aucune fausse note.