PORSCHE 911 2.0 E 1969

Le véhicule a été vendu le 28/01/2022

Une 911 Classic de baroudeur approuvée par Magnus Walker

  • Résumé historique du modèle

Ecoulée à plus de 10 000 exemplaires en l’espace de 5 ans, la première 911 va rapidement devenir une référence sur le segment des coupés sportifs de grand tourisme. Efficace et polyvalente, la 911 hérite toutefois d’une tenue de route particulièrement complexe à appréhender, manquant de stabilité à haute vitesse et ayant une forte tendance au survirage.

En 1968, les ingénieurs de Zuffenhausen décident donc d’augmenter l’empattement de la 911 pour palier à la tenue de route délicate de cette dernière. Une augmentation d’à peine 6 centimètres qui permettra à la 911 de gagner en stabilité et de corriger de manière notable sa tenue de route en virage.

C’est également en 1968 que la 911 2.0 L de 130 chevaux sera remplacée par la 911 2.0 E pour « Einspritz » signifiant injection en Allemand. Elle gagnera 10 chevaux dans l’opération et développera ainsi la puissance de 140 chevaux au régime de 6500 Tr/min.

Concernant son design, seuls quelques éléments permettent de la distinguer du modèle précédent, à l’image de ses ailes arrière élargies pour accueillir des roues plus larges.

Produite seulement une année entre 1968 et 1969, la 911 2.0 E s’est écoulée à moins de 2 826 exemplaires toutes carrosseries confondues et ce chiffre tombe même à 1 968 pour les modèles coupés. Elle s’inscrit ainsi parmi les Porsche Classic les plus rares.

  • Singularité de l’exemplaire

Cette production confidentielle n’a pas empêché le propriétaire de l’exemplaire que nous vous proposons d’utiliser sa voiture comme Daily driver. Cette 911 2.0 E de 1969 délivrée dans une robe gris plomb a été importée des Etats-Unis et affiche fièrement l’empreinte du temps sur sa carrosserie. La mécanique robuste et éprouvée de la voiture est en bon état de fonctionnement et tourne parfaitement.

Le coupé est pensé pour rouler et non pour être exposé. Sa carrosserie présente quelques défauts tels que de légères traces de corrosion sur le capot arrière, ainsi que de la rouille superficielle sur l’aile avant droite. Certaines de ses pièces ne sont pas d’origine, à l’instar de ses jantes qui sont des reproductions de jantes Fuchs, son volant ou encore ses rétroviseurs mieux adaptés à un usage quotidien que ceux d’origine. Le compteur initialement en miles a également été changé et affiche 175 000 kilomètres.

Certaines pièces sont neuves ou ont subi des restaurations récentes telles que le ciel de toit, la sellerie arrière, le moteur d’essuie-glace ou encore le réservoir d’essence.

Certes, le véhicule n’est pas entièrement conforme à l’origine et a probablement de quoi faire tiquer nombre de puristes, mais en définitive, existe-t-il meilleure manière de respecter la légende d’une 911 qu’en l’utilisant ? C’est en tout cas la philosophie de Magnus Walker, célèbre amateur et collectionneur de Porsche ayant signé le sticker « Urban Outlaw » présent sur la portière conducteur de la voiture.

Cet exemplaire de 911 2.0 E et son 0 à 100 en 9 secondes ne tiennent assurément pas la comparaison face aux 911 modernes en matière de performances, mais elle incarne parfaitement la définition de voiture plaisir. Son flat-six disposé en porte-à-faux arrière distille une sonorité caverneuse typique des 911 anciennes et son comportement survireur permet de faire inlassablement le plein de sensations sans avoir à atteindre des vitesses inavouables.

L’équipe commerciale de Cars-Up vous accueille sur rendez-vous.
Garantie possible 3 mois / 6 mois /12 mois ou 24 mois sur demande.
Visite virtuelle et physique / livraison à domicile possible.
Nous contacter: Tel: 06.19.30.57.93 – Mail: vincent.feignon@cars-up.fr