Fiat 500 L

Fiat 500 L : Icône planétaire des sixties

Résumé historique du modèle:

Nous sommes au milieu des années 50. Alors que les Vespa fourmillent dans les rues, Fiat prend le pari de mettre l’Italie sur quatre roues en concoctant la même recette que Citroën avec sa 2CV ou encore Volkswagen avec sa Coccinelle.
Pour motoriser le plus grand nombre, le modèle doit d’être accessible, petit et économique. Le minimum syndical, en somme. En 1957, la Nueva 500 sort de l’usine turinoise et s’identifie comme une version totalement revisitée de la Topolino lancée en 1936.

Des caractéristiques techniques modestes mais une mécanique fiable pour la plus petite voiture du monde (moins de 3m de long) avec un bicylindre de 479 cm3 placé à l’arrière, 13 chevaux, un refroidissement par air, une boîte de vitesse inspirée des motocyclettes et une consommation annoncée à 4.5 litres/100 km. S’ensuit une version sport en 1958 développant 21 ch ainsi qu’une version break, la 500 « jardinière » en 1960. Si la 500 peine à s’imposer face à la concurrence des Vespa et autres Fiat 600, elle ne rate pas son entrée dans les années 60 qu’elle fera siennes.

Au fil des évolutions successives, le pot de yaourt va s’embourgeoiser et proposer des niveaux de finition plus qu’acceptables pour une voiture de l’époque. Sortie en 1968, La Fiat 500 L, pour Lusso (luxe en italien), marque le point d’orgue de cet embourgeoisement. Disponible dans de nouveaux coloris, elle s’agrémente d’une planche de bord revêtue, d’éléments de chrome, d’un compteur rectangulaire avec affichage de la jauge à carburant ainsi que d’un pare soleil, de la moquette au sol ou encore de sièges plus confortables.

Le succès s’étend au-delà des frontières si bien que la Fiat 500 se pavane sur toutes les routes d’Europe et devient la voiture populaire par excellence. Vendue à près de 4 millions d’unités jusqu’en 1975, elle est aujourd’hui devenue une véritable icône classée au patrimoine national d’Italie.

Singularité de l’exemplaire:

L’exemplaire proposé est une Fiat 500 L de 1971 délivrée dans une superbe teinte blanche combinée à un intérieur marron clair.

Depuis 2006, son propriétaire, maroquinier de profession, y a prêté une attention particulière. Dernièrement, ce dernier a opéré une réfection intérieure complète incluant les sièges, la planche de bord ou encore la capote.

Animée par un bicylindre de 500 cm³ développant 18 chevaux, cette dernière ne dépasse par les 95 km/h. Mais cette puissance modique n’est pas un problème compte tenu de son faible poids de 520 kg.

« Les modes passent, le style est éternel », disait si bien Yves Saint Laurent. La Fiat 500 incarne parfaitement la philosophie du célèbre couturier français avec sa ligne intemporelle, son look indémodable et le capital sympathie qu’elle dégage.

Avec son état général remarquable, sa bonne bouille, sa mécanique efficiente et son intérieur typiquement italien, cette première génération de la petite puce turinoise a tout ce qu’il faut pour vous replonger, au quotidien, dans l’ambiance si particulière des sixties.

Veuillez noter que nous offrons à tous les nouveaux propriétaires la possibilité de stocker gratuitement leur acquisition pour une durée d’un mois dans la conciergerie Carsup de leur choix (Paris, Orléans, Fontainebleau, Bruxelles, Genève).

L’équipe commerciale de Carsup vous accueille sur rendez-vous.
Garantie possible 3 mois / 6 mois /12 mois ou 24 mois sur demande.
Visite virtuelle et physique / livraison à domicile possible.

Nous contacter: Tel: 06.14.44.22.28 – Mail: antoine.buchard@carsup.io

12 000 € TTC