Ferrari 456M GT

Il y a les Ferrari… et les Ferrari V12 moteur avant

La 456 GT, descendante directe de la 412, puise son inspiration dans la légendaire 365 GT 2+2. De l’espace et du confort, combinés à un V12 rageur, voici l’âme de la 456 GT.

Issue des bureaux de Design Pininfarina, la GT 2+2 hérite d’une ligne classique indémodable, dévoilée il y a 30 ans déjà.

S’il fallait retenir une seule chose de la 456 GT, ce serait son noble V12 atmosphérique 5,5 litres de 442 chevaux. Couplé à une ligne Tubi style, Il délivre une mélodie envoutante, révélant sa vraie nature aux abords de la ligne rouge.

Malgré de nombreux éléments de carrosserie légers tels que son capot en fibre ou sa malle en aluminium, le coupé 2+2 affiche tout de même un poids à vide de 1770kg.

Un poids conséquent qui n’empêche pas la 456 GT (à condition d’opter pour une boîte mécanique) d’offrir une expérience de conduite qui jongle entre le meilleur de deux mondes, en abattant le 0 à 100 en 5,2 secondes, pour une vitesse de pointe de 300km/h, le tout dans un mouvement de grâce absolu.

Elle peut compter sur une commande de boîte ferme et un embrayage dur, très convaincants dans l’exercice sportif, adoucis juste comme il faut par une direction et des amortisseurs souples. Le tout offre au conducteur et à ses passagers, un sentiment inégalé, d’équilibre entre confort et sportivité.

Le modèle proposé est une 456M GT. « M » pour « Modificata » témoignant du restylage opéré sur les phases postérieures à 1998. La 456M GT que l’ont peut qualifier de phase 2, a permis de combler les manques et faiblesses de la première phase tout en améliorant, notamment la qualité perçue des éléments de l’habitacle.

Esthétiquement, elle se distingue de sa devancière, par la présence d’antibrouillards ronds intégrés à la calandre, ainsi qu’à la suppression des prises d’air de capot. Côté mécanique, la combinaison moteur/boîte manuelle de la phase 1 frôlant la déjà la perfection, ces éléments restent inchangés sur la phase 2.

L’exemplaire est délivré dans un somptueux « Grigio Titanio » présentant une très bonne condition, à l’instar de la sellerie en cuir noir et de l’ensemble de l’habitacle. Elle comptabilise 80000 kilomètres et a bénéficié d’un entretien et d’un suivi scrupuleux.

74 900 € TTC