BMW M5 V10 BVM

Le véhicule a été vendu le 08/03/2022

Une M5 V10 limitée à 1000 exemplaires

Résumé historique du modèle

De nombreux passionnés d’automobile considèrent le milieu des années 2000 comme un âge d’or. Une époque bénie où les constructeurs pouvaient encore produire en série des voitures équipées de V10 atmosphériques dont la puissance était transmise aux seules roues arrière par l’intermédiaire d’une boîte de vitesse mécanique. On pense notamment aux Lamborghini Gallardo, Dodge Viper, Porsche Carrera GT ou encore à la BMW M5 E60 dotée d’un V10 dérivé de la F1.

En effet, au milieu des années 2000, la FIA obligeait les écuries à équiper leurs voitures de V10 atmosphériques et BMW était à l’époque en charge de la conception des moteurs de l’écurie Sauber. Le V10 S85 à double Vanos dérivé de la Formule 1 a été rendu célèbre par son miaulement inimitable. Il délivre une puissance de 507 (clin d’œil au roadster des années 50) chevaux au régime de 7750 tr/min.

Observer et surtout entendre un tel joyau officier dans une berline familiale est une des plus belles anomalies de l’histoire automobile, et il serait naïf d’espérer revoir un jour une machine du genre produite en série.

Pour suppléer cette pièce d’orfèvrerie, la M5 E60 peut compter sur un châssis particulièrement efficient, ainsi qu’une boîte automatique SMG III à 7 rapports, option disponible pour le vieux contient. Le marché Nord-Américain, privilégié de la marque à l’hélice a pour sa part eu le privilège de bénéficier d’une commande mécanique à 6 rapports.

Singularité de l’exemplaire

L’exemplaire proposé est une BMW M5 V10 boîte mécanique (import US) de 2008 délivrée dans un superbe noir métallisé faisant ressortir à merveille les éléments de chrome tels que la calandre ou encore les ouïes latérales sur les ailes avant, ainsi que ses jantes aluminium style 166 de 19 pouces. Outre son V10 symphonique, tout l’intérêt de cet exemplaire réside dans sa rarissime boîte de vitesse manuelle (1000 exemplaires de M5 E60 ont été produits en boîte mécanique) permettant d’exploiter librement et plus vigoureusement la puissance du moteur.

Son habitacle est également noir et orné de boiseries sur les baguettes de portières, la console centrale et le tableau de bord. L’ensemble semble aujourd’hui un peu désuet, mais participe au charme de la voiture.

Par ailleurs, l’intégralité des éléments intérieur comprenant le volant, la sellerie, le tableau de bord ou le ciel de toit affichent un état remarquable (aucune marque ou frottement) témoignant du soin apporté à la voiture tout au long de sa vie.

La berline compte en outre de nombreuses options telles que le toit ouvrant, les sièges électriques chauffants, les capteurs de stationnement avant/arrière, la caméra de recul ou encore le système Hi-Fi Harman Kardon permettant aux occupants de jouir d’un confort optimal, quel que soit la distance du trajet.

Le modèle comptabilise 133 500 kilomètres et a récemment subi une révision complète comprenant le remplacement préventif de ses coussinets de bielles. Cet exemplaire présente ainsi un état esthétique exemplaire et une parfaite santé mécanique.