Audi R8 4.2 FSI V8

Le véhicule a été vendu le 22/07/2021

Le concept car du quotidien

Au début des années 2000, Audi se hisse en pole position dans la majorité des courses dans lesquelles elle est engagée. De 1999 à 2006, la R8 (modèle de course dans la catégorie LMP1) comptabilise 63 victoires pour 80 départs, symbole de la domination écrasante de l’écurie à cette période. La marque d’Ingolstadt a donc souhaité capitaliser sur ses succès récents en prouvant au monde qu’elle disposait de la légitimité nécessaire pour se joindre au cercle très fermé des constructeurs de supercars.

Dévoilé au salon de Francfort en 2003, le concept Audi Le Mans Quattro marque les prémisses de ce que sera la R8 et contient de nombreux éléments qui seront reconduits sur la version de production présentée au salon de Paris en 2006.

Le succès est immédiat pour la première supercar de la marque aux anneaux dont la cote de popularité n’avait jamais été aussi haute. La nouvelle venue vient même dérober des parts importantes aux 911 Carrera S et F430 sur leur segment. Il faut reconnaître que la ligne du coupé n’a rien d’académique et ne laisse assurément personne de marbre. Audi s’est donné les moyens de sa politique en consacrant une usine dédiée à la R8, où une partie des composants étaient assemblés à la main.

Dérivé de la RS4, le V8 atmosphérique de 4.2 litres de cylindrée qui anime la R8 V8 développe la bagatelle de 420 chevaux pour 430nm de couple, accompagné d’un système Quattro étudié pour fonctionner comme une propulsion, à l’exception des phases d’accélération et de perte de motricité. Deux choix de boîte de vitesse son offerts, une boîte mécanique 6 rapports, ou une boîte R Tronic, issue de la E-Gear Lamborghini.

La polyvalence étant une grande force de la marque, la R8 ne déroge pas à la règle. Il est tout à fait envisageable de l’utiliser quotidiennement tant elle propose une expérience de conduite accessible et sécurisante, bien que sa réserve de puissance couplée à son châssis et sa transmission intégrale lui permettent d’afficher des performances respectables. Elle accuse un 0 à 100 en 4.6 secondes et dépasse légèrement la barre des 300km/h.

L’exemplaire proposé est une Audi R8 V8 R Tronic de 2008 délivrée dans un magnifique blanc Ibisweiss, accentué par ses jantes noires de 19 pouces et ses panneaux latéraux en carbone. Elle comptabilise 75000 kilomètres et dispose des sièges en cuir électriques chauffants, des radars avant et arrière ainsi que d’un système son Bang & Olufsen d’excellente qualité. Un historique complet de la voiture est disponible.

Ce modèle propose un design unique sublimé par une teinte et des éléments de carrosserie extrêmement travaillés, des performances louables, une polyvalence rare dans son segment, des finitions et une qualité d’assemblage irréprochables.